Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Archives

Derniers Commentaires

Profil

  • Radha
  • LE MEILLEUR DES FRUITS
  • Femme
  • 29/01/2008
  • Ethno-thérapeute et écrivain, spécialiste des traditions indienne et chinoise

Recommander

Mardi 5 février 2 05 /02 /Fév 14:04
ARGOUSE.jpg
UN PETIT FRUIT MIRACLE ...  L'ARGOUSE


Le jus d'argouse est un excellent cicatrisant. Régénérateur cellulaire d'exception, il est conseillé lors de brûlures, de coupures et de plaies dues à une exposition prolongée au soleil, dans les suites de traitements chimiques (rayons X, chimiothérapie, radiothérapie), les plaies de lit (escarres), les greffes de peau. L'huile d'argouse peut venir compléter le traitement, en application locale, trois à quatre fois par jour.

Le jus (ou le sirop) peut se prendre en cure aux changements de saison pour relancer les défenses naturelles. Son action préventive en fait un fruit de choix dans les déficiences du système immunitaire.

C'est l'un des fruits privilégiés pour prévenir du vieillissement prématuré de la peau, il est recommandé notamment pour l'entretien des peaux sèches.

 

Crème à l'argouse

A la fois masque cicatrisant et crème réparatrice des épidermes ayant subi des traitements lourds. 

Ingrédients : 3 cuillères à soupe de yaourt (bio de préférence), 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre naturel, 5 argouses

Préparation : Laver les argouses, les découper en petits morceaux puis les mixer. Ajouter le vinaigre de cidre. Mixer de nouveau quelques secondes. Ajouter le yaourt, bien mélanger pour obtenir une crème onctueuse. Verser dans un petit bocal.

Durée de conservation conseillée : 48 h maximum au frais.

Cette crème s'applique en masque ou en cataplasme local et se garde 15 minutes sur la peau, avant d'être rincée à l'eau froide. 
Radha


 

Par Radha - Publié dans : FRUIT BEAUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 5 février 2 05 /02 /Fév 13:58

PROVITAMINE A
plus connue sous l'appellation "beta-carotène"

La provitamine A est un puissant anti-oxydant, détruisant les radicaux libres. Elle renforce le système immunitaire tout en inhibant le développement des tumeurs. Elle protège également des ultra-violets solaires.

Signes de carence
Elle présente les mêmes que celles de la vitamine A.

Les fruits source de provitamine A
airelle, argouse, cédrat, coing, courge.

 

Par Radha - Publié dans : GUIDE PRATIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 5 février 2 05 /02 /Fév 13:55
Chutney de dattes

Ingrédients : 250 g de dattes sèches, 1 cuillère à café de cardamome, 2 clous de girofle, 1 cuillère à café de cannelle, 2 rondelles de gingembre (émincées), 1 morceau de tamarin (finement haché), 1 oignon blanc (émincé), 1 pincée de nigelle, quelques baies roses, 1 cuillère à café d'airelles rouges, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz.
undefined

Préparation : Dénoyauter les dattes, puis les hacher. Les mélanger avec la cannelle, les airelles et la cardamome. Dans une casserole, faire chauffer le vinaigre avec le gingembre, le tamarin, l'oignon et le miel. Mener à ébullition, puis faire cuire à feu moyen 10 minutes, ensuite ajouter le mélange dattes / épices, la nigelle et les baies roses. Laisser mijoter à feu doux une heure environ, en remuant régulièrement. Mettre en pot. Laisser macérer 28 jours avant d'utiliser. 
Radha

Par Radha - Publié dans : RECETTES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 5 février 2 05 /02 /Fév 13:43
CHAT8.jpg
En parcourant FRUITS SANTE, on ressent comme un emerveillement, une pleinitude qui ne pourrait être comparée qu à celle de Champollion lorsqu il déchiffra les hieroglyphes egyptiens pour la première fois : Tout à coup, un nouvel univers se découvre, un univers signé Radha, tout en méandres exaltants et en posts uniques et précieux. A coup sûr, FRUITS SANTE figurera, dans 1000 ans, au musée du web.

Signé : LisaBuzz.
http://www.blog.lisabuzz.com/
Par Radha - Publié dans : GENERAL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 3 février 7 03 /02 /Fév 15:05
ABRICOT7.jpg

ABRICOT

 

Le jus d'abricot est un soin essentiel pour les soins du visage. Tonifiant des peaux normales, il prévient des rides. Il soutient la régénération cellulaire tout en agissant en douceur au niveau du tissu nerveux. Il apporte une bonne mine au teint éteint. C'est un très agréable reconstituant de l'épiderme qu'il nourrit et adoucit. On peut l'appliquer sur les mamelons lors de la lactation pour dulcifier et prévenir d'éventuelles infections.

 

HUILE DE NOYAU D'ABRICOT

Une huile reconstituante et très énergétique pour tous types de peaux.

Principes actifs : Vitamines A et E, 90% acides gras insaturés (dont 60% d'acide oléique et 30% d'acide linoléique), acides totaux saturés (6 %), acides totaux mono-insaturés (64 %) et acides totaux poly-insaturés (30 %).

Si l'action thérapeutique de l'abricot se ressent au niveau du cœur et du foie, l'huile de noyau d'abricot, quant à elle, agit sur la rate et le poumon. Ses propriétés sont nombreuses. Emolliente, adoucissante, reconstituante, c'est une excellent huile contre le vieillissement de la peau. Nourrissante et très nutritive +++, elle est hydratante, assouplit l'épiderme et est revitalisante des peaux fatiguées, atones et dévitalisées (au même titre que l'huile de rose et l'huile de coing). Elle se révèle être une parfaite huile de "support" (pour les huiles essentielles notamment) et convient bien aux massages, malgré un coût relativement onéreux. Elle est plus particulièrement recommandée en cas d'hémorroïdes, dans les maux de nez et d'oreille et dans tout problème de peau (notamment lorsque la peau est flétrie ou abîmée).

Elle peut être utilisée en masque de beauté avec de l'argile comme régénérant cutané.
Radha

 

Par Radha - Publié dans : FRUIT BEAUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 3 février 7 03 /02 /Fév 14:49

FRUITS-COUPE.jpg

LE FRUIT DE L'ETERNEL RETOUR

 

Le fruit est révélation. Tout est contenu en lui, de la conception à l'achèvement. Il connaît toutes les histoires, les blessures et les égarements. Il décline tous les bonheurs et les douleurs, les souvenirs et les rêveries. Il concède tous les rêves, les désirs et les révoltes.

Il nous met en présence d'une alternative : entre les désirs terrestres et les élans vers la verticalité, il nous faut choisir. Nous sommes porteurs de fruits inespérés et exubérants. Notre absence d'écoute, notre manque de disponibilité font qu'ils se terrent, se taisent, nous attendant. Attendant que nous passions du dehors vers le dedans. Au-dedans de nous est le fruit, un fruit qui peut toujours naître et renaître si nous le laissons apparaître. Il fait retour, en cessant d'aller et venir, de germer et d'éclore, de mûrir et de chuter. Le fruit nous renvoie à sa propre ambivalence comme à notre ambiguïté. Il est tentation, tentant nos esprits désirants, nos âmes effarouchées et nos doigts méfiants. Il nous attire, nous faisant tressaillir, oserons-nous tendre la main ?

 

Dans les traditions d'Asie, chaque arbre est porteur de fruit et habité par un esprit, une âme, à la fois propriétaire et gardien. Cet être invisible, guide et mère allégorique, peut se matérialiser sous diverses formes, celle d'un oiseau par exemple ou d'un être humain. Il infuse l'essence même de l'arbre, et par résonance immatérielle toutes choses extraites de celui-ci (écorce, sève, gomme-résine, aubier, fleurs, feuilles ou fruits). Le génie de l'arbre est redouté. Il a parfois mauvais caractère, peut réagir brusquement, voire même violemment si l'homme l'offense par son activité, oubliant un instant que l'ordre naturel est régi par des lois immuables souvent mal connues par lui, mis à part par les ascètes, les animaux et les êtres du monde invisible[1]..C'est pourquoi l'arbre est vénéré et même craint, on lui fait des offrandes afin de l'adoucir et de le rendre protecteur. Mais il arrive malgré cela qu'il tarde à donner des fruits. Le non respect des lois naturelles engage l'homme à réagir. Au Japon, on vient à deux pour menacer l'arbre fautif. "Tandis que l'un d'eux grimpait dans les branchages, l'autre se tenait au pied et menaçait l'arbre de l'abattre s'il refusait de porter ses fruits. Invisible dans les ramures, jouant le rôle de l'esprit, le compère s'engageait alors à donner satisfaction au propriétaire du verger et suppliait de ne point être condamnée jusqu'à la saison suivante. Cette comédie bucolique engageait la responsabilité de l'esprit : celui-ci étant moralement contraint de faire honneur à la parole donnée en son nom."[2]

 

Nourriture d'éternité, le fruit sustente l'âme et l'esprit. Il rajeunit et régénère. Il chasse les influences perverses et épure, délivre l'âme des souillures, purifie les salissures de l'esprit et redonne à la conscience sa pureté originelle.

 

Chaque fruit qui paraît laisse deviner une perspective encore inconnue : son apparition à la branche de l'arbre, tapi sous une feuille, signe une nouvelle marche à franchir, pour tenter d'aller plus avant en nous-même, pour oser un pas, un geste, un regard vers notre vie, ce que nous pressentons et qui se profile à l'orée du chemin. Il suffit parfois simplement de se mettre en route, d'avancer vers l'arbre, de tendre la main…
Radha



[1] Sylvie Verbois, Ces arbres qui nous guérissent (Ed. Trajectoire, 2003)

[2] Andrée Ruffat, La superstition à travers les âges (Ed. Payot, 1977)

Par Radha - Publié dans : GENERAL
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 1 février 5 01 /02 /Fév 16:17

undefined PHYTOTHERAPIE : BANANE


Nom latin : Musa paradisiaca

 

Nom commun : Figue du Gange, figue d'Adam, plantain des Indes

Famille : Musacée (on compte une centaine de variétés de bananes)

Origine : Inde du nord (plus ancienne trace fossile trouvée datant de l'ère tertiaire), Asie du Sud Est

 

Ce que le fruit vous murmure :

Je suis un fruit joyeux, je peux vous seconder dans vos attentions et surtout vous éviter le stress. J'améliore votre humeur en vous aidant à vous sentir heureux. Je stimule votre esprit, émiettant les idées sombres, les amertumes et les rancunes. Je tranquillise votre corps, balayant les tensions et les douleurs sourdes.

 

Saison : Toute l'année (préférer toutefois les petites bananes provenant d'Asie du sud-est ou d'Inde)

Partie utilisée : Fruit (sans la peau), frais, sec, séché, grillé

Lieu d'action : Foie, Reins, Gros intestin

 

Principes actifs : Riche en fibres (0,5 g ), en vitamines B (B1, B2, B3, B6 ++, B9), C, D, E. Tanins, acide folique, glucides, pectine, saccharose. Hydrates de carbone (7 g), matières grasses (0,4 g), protéines (0,6 g). Minéraux et oligo-éléments : potassium, fer, phosphore, calcium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sélénium, silicium, soufre, sodium, zinc.

 

Propriétés thérapeutiques

Tonique et adoucissante, la banane permet à l'organisme de récupérer rapidement après un effort (physique, intellectuel) intensif. Elle est conseillée, en collation, pour les étudiants et sportifs (sports d'endurance) grâce à ses sucres vite assimilés par les cellules musculaires. Elle est très nutritive ++, facilement digeste si elle est consommée mûre de façon naturelle (et non artificiellement…). Elle devient laxative lorsqu'elle est blette. Adoucissante, elle apaise les irritations cutanées. Consommée régulièrement elle apporte un bienfait non négligeable lors de coups de blues (dans les changements de saison par exemple) ou dans la dépression. Equilibrante, elle tranquillise le système nerveux.

 

La banane est tout particulièrement recommandée :

Dans l'asthénie, les brusques dépressions, le surmenage

Pour désintoxiquer l'organisme : en cure

Dans l'arthrite

Lors de la croissance (elle agit sur le système osseux)

Lors de tension artérielle (hypertension)

En cas de crampes musculaires, dans les problèmes articulaires : en prévention

Dans les diarrhées chroniques

Dans les inflammations de l'Intestin grêle (du à un manque de joie de vivre, le cœur baisse son rythme (son feu) , et va enflammer l'intestin)

Dans l'obésité

En cas d'anémie ou de sous-alimentation

 

Mode d'utilisation et posologie

Fruit frais

En jus

Fruit séché, sec ou grillé

En poudre, en décoction

En usage externe :

Lors douleur causée par une brûlure : peler une banane et poser une lamelle de pelure, face interne, sur la brûlure.

Pour faire disparaître les taches (encre, peinture, herbe, nicotine,…) : frotter la partie du corps tache avec la face interne de la peau.

Posologie : A consommer régulièrement : à jeun, avant les repas ou en cours de journée

Dans l'asthénie : une banane par jour, écrasée avec un filet de citron (vert, de préférence) et du miel

Comme aliment complet : une banane mélangée avec du lait ou du yogourt : chez les femmes enceintes (la banane augmente le lait maternel), les enfants (au moment de la croissance), les personnes âgées.

 

Contre-indication

Avec parcimonie lors de "feu" au niveau du Foie ou de la Vésicule biliaire.

 

 Radha

Par Radha - Publié dans : PHYTOTHERAPIE : FICHE PRATIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 1 février 5 01 /02 /Fév 16:10
BANANE1.jpg

 

La banane est tonifiante. Fruit de la "bonne mine", elle délasse les traits fatigués. Adoucissante, elle apaise les irritations cutanées et la sensation de "feu" parfois ressentie après une colère, une contrariété ou une exposition importante au soleil en montagne (la réverbération due à la neige peut causer des brûlures graves au niveau du tissu cutané).

Lorsque l'on se brûle, pour diminuer la douleur, on peut appliquer directement sur la plaie une lamelle de pelure de banane (face interne sur la peau).

 

Masque à la banane et au miel

Un masque nourrissant pour les peaux sèches.

Ingrédients : 1 banane, 1 cuillère à café de miel, 1 cuillère à café d'huile d'amande douce.

Préparation : Ecraser à la fourchette la banane (la choisir bien mûre). Dans un bol, mettre le miel et l'huile d'amande douce, mélanger. Puis incorporer la pulpe de banane.

Ce masque s'applique sur le visage nettoyé durant 15 minutes. Rincer à l'eau claire.

Radha

Par Radha - Publié dans : FRUIT BEAUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 1 février 5 01 /02 /Fév 16:08
canneberge.jpg

Vitamine A ou rétinol

La vitamine A est anti-infectieuse et présente une action désintoxiquante pour notre organisme. Elle protège les yeux et les muqueuses (internes et externes), elle améliore la vision nocturne. Elle soutient la formation du squelette (avec la vitamine D) et des tissus, elle est donc importante lors de la croissance. Elle présente une action régénérante au niveau de la peau, elle l'hydrate et lui redonne de la souplesse. Elle contrôle le système hormonal féminin et joue un rôle important dans le synthèse de la progestérone (grossesse et lactation). Elle favorise la production d'enzymes du foie, où elle se dépose (elle y demeure plusieurs mois). Elle montre une grande sensibilité aux oxydants, ainsi l'alcool, le tabac et le café en excès peuvent fortement l'amoindrir. 

Signes de carence : sécheresse de la peau (avec épaississement chez certains sujets : kératose), des cheveux et des yeux ; baisse de la vision nocturne ; acné rebelle ; ulcération des muqueuses.

Les fruits source de vitamine A : abricot, alkékenge, ananas, banane, canneberge, cédrat, cerise, citron, courge, datte, figue, fraise, framboise, grenade, groseille, jujube, longane, mandarine, mangue, melon, mûre, myrtille, nèfle, orange, pamplemousse, papaye, pastèque, pêche, poire, prune, raisin, tamarin.
Radha

 

Par Radha - Publié dans : GUIDE PRATIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 1 février 5 01 /02 /Fév 16:03
fraise-fleur.jpg HISTOIRE DE FRUITS ...


Fruits de la connaissance et de la création, ils sont tour à tour fruits défendus et maudits, portés aux nues ou adorés. Dans la mémoire populaire, ils sont toujours de bon augure, gages de vie et synonymes de bonne santé. En Charente, il est d'usage, le jour des Rois, de manger neuf fruits afin d'avoir une bonne santé pour toute l'année.

C'est ainsi que les fruits représentent tous les désirs humains : désir d'immortalité (pêche, prune,…), de prospérité (pastèque, melon, courge,…), de fécondité (orange, grenade, figue, …), de pureté (prune, orange,…), d'intelligence (courge, …),… Il est toujours un fruit qui nous ressemble, dans tout ce que l'on s'impose pour donner ou trouver un sens à notre existence, que ce soit dans les taches domestiques, les obligations professionnelles. Nos rencontres ne sont jamais fortuites, nous oscillons entre l'attirance et la distance. Perchés sur notre branche mentale, nous dodelinons au gré du vent, osant rarement prendre le risque de tendre la main vers le fruit si tentant, si proche, si… Nous courons après le fruit de l'abondance, n'hésitant pas à rompre nos rêves d'enfant les plus secrets comme à pourfendre l'état heureux de notre innocence. Notre soif d'absolu déraille, nous nous laissons emporter par la vague de la réussite sociale et de la fortune : il doit bien exister un fruit, voire deux, trois ou plus, pour cela. C'est ce que nous pensions. Mais le fruit ne s'est pas montré, il s'est même esquivé discrètement sans que nous nous en rendions compte. Le fruit n'est pas là où nous pensions le trouver. Il a regagné le chemin de l'arbre, dans la forêt profonde et fermée, délaissant le monde des hommes avec ses dérives et ses détournements. Nous ne savons rien de l'arbre, ou si peu, comment pouvions-nous connaître le fruit ? 
Radha

Par Radha - Publié dans : GENERAL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus